Partenaires producteurs

Si le virus s’est propagé aussi vite, c’est à cause de notre système mondialisé ou chaque chose semble avoir fait des milliers de km avant d’arriver entre nos mains.  C’est à chacun de faire vivre la décroissance moderne. Mardi 24 mars, nous apprenions que les marchés seraient annulés alors que les grandes surfaces non. C’est un coup dur pour nous productreurs et artisans en vente directe et circuit cout.

ALORS AUTANT QUE POSSIBLE, ACHETEZ LOCALEMENT , VOUS SOUTIENDREZ LES PRODUCTEURS, TRES TOUCHéS PAR l’ARRET DE LA MAJORITė de nos SYSTEMES DE COMMERCIALISATION (cantines, restaurants, marchés, paniers pour les comités d’entreprise…)

Voici une liste des producteurs les plus proches de Matignon/St Cast

Poissons des jeunes pêcheurs au Guildo : mardi jeudi vendr samedi matin , route du guildo. 44 Rue de la Croix Aux Merles, 22380 Saint‑Cast‑le‑Guildo Elodie: 0665692783

Pain d’Emeraude, ZA de Haute Lande, près du nouveau rd point du Poteau vente sur place mercredi 17h 19h.

Pain du Ti Fournil  à La Couture (Les Moineries, 22430 Erquy 07 67 34 10 13

Galettes de blé noir , la petite ferme d’Emeraude.

Fromages et produits laitiers Darley : utiliser ce mail: fromagerie-darley.fr

Fromages de chèvres et produits laitiers de chèvre , le Tertre Morgan, Fréhel 0296414852

Savons naturels du Guildo à emporter directement à la savonnerie : Savondou.fr

Le bons sens nous dicte d’être indulgent avec tout ces producteurs et productrices, dont nous, qui faisons de notre mieux pour s’organiser autrement, vite, tout en étant confinés et débordés de travail.

Autres systèmes

Inscrivez vous à une amap pour avoir plusieurs produits au meme endroit, proche de chez vous. Voir nos rubrique sur l’Amap de la Baie et l’ Amapetiteterre que nous fournissons . Consultez le site réseau-amap et Miramap pour en trouver ou en creer d’autres.

Pour le magasin, preferez une enseigne bio indépendante . La Fée Bio à Matignon, boutique mar mer ven sam .  Il faut quand même être vigilent et lire les étiquettes pour se contenter du plus local pami l’offre. Pour réduire votre facture, prenez des produits peu ou pas transformés.

Vigilence Saisonnalité. Le printemps démarre avec pas mal d’ensoleillement. Pourtant, le trio « tomate/aubergine/poivron » , appelés « légumes du soleil », en ont besoin de bien plus, de soleil. Résistez à la tentation d’en acheter trop tôt et offrez vous des fruits de pleine terre, de bretagne, qui poussent en serre chauffée uniquement au soleil ( donc sans energie fossile). Ces premiers fruits seront prêts début juillet. On peut mettre des tomates de conserve en attendant.

A la sortie de l’hiver et pour une partie du printemps, quand le jardin est quasi vide, c’est le moment (virus ou pas) de finir ses conserves, congelées ou en bocaux, séchées ou fermentées, marinées ou fumées, faites maison ou achetées.

Pour le reste, certes il y a bien sûr d’autres bonnes choses, des choses dont nous et vous allons bien pouvoir nous passer.

Pour la lecture, on vous recommande le site REPORTERRE, et notamment l’article suivant: Résistance climatique, c’est le moment. Et le nouveau livre de Repoterre: l’écologie du XXIè siècle et entretien avec celles et ceux qui vont changer le monde.